Axelle Despiegelaere : son évolution depuis la Coupe du monde

Toute la Belgique se souvient du joli minois d’Axelle, qui avait fait fureur lors de la Coupe du monde 2014, au Brésil. Aujourd’hui, la jeune néerlandophone parfaite bilingue va sur ses 20 ans, multiplie ses projets et étudie à Bruxelles. Rencontre.

Belgium v Russia: Group H - 2014 FIFA World Cup Brazil Rio de Janeiro

Quelles opportunités se sont ouvertes à toi depuis ton buzz médiatique ?

Axelle Despiegelaere : Tout de suite après la Coupe du monde, L’Oréal m’a contactée pour réaliser une vidéo. Je suis hyper contente d’y avoir participé, c’est une expérience que je n’aurais jamais imaginé avoir un jour. Même si l’aventure s’est arrêtée là, ça reste un très bon souvenir.

Tu es à présent l’égérie d’une marque belge …

A.D. : En effet, je suis l’égérie d’Ice Watch depuis maintenant trois ans. C’est une marque dans laquelle je me reconnais : elle est belge, sportive mais certaines de leurs montres sont plus fines, adaptées aux sorties. Depuis que je travaille pour Ice Watch, j’ai appris à faire des conférences de presse, à donner des interviews. C’est très enrichissant ! On fait aussi pas mal de shootings photos qui sont à chaque fois différents les uns des autres. C’est super chouette.

Lire la suite