Canoë au Tombeau du Géant

Avis aux Bruxellois en quête d’aventure et d’air frais: go louer un packraft pour naviguer sur la Semois !

Le week-end dernier, la start-up belge DiscoveRent ma proposé, avec mon copain, de partir en sac à dos et en canoë afin de profiter de la nature belge. Une journée mémorable, dépaysante et très accessible. C’est parti pour l’aventuuuure !

LE PACKRAFT, C’EST QUOI ?

Le mot « pack » vient de sac et « raft » de canoë. Le but est donc de partir en randonnée avec un sac à dos qui contient tout le matériel nécessaire: le canoë gonflable et les pagaies ! Parmi les différents services et parcours (en Belgique et à l’étranger) proposés par la start-up belge DiscoveRent, j’ai choisi la région de Bouillon pour voir Le Tombeau du Géant. Une vue à couper le souffle ! Ils m’ont donc filé deux packrafts, un pour moi et un pour mon copain, ainsi qu’un roadbook contentant toutes les instructions dès l’arrivée. Super pratique, on était bien équipés !

LE SAC À DOS

Sur place, au Tombeau du Géant, il n’y a pas vraiment de société qui propose des locations de canoës. Mais si vous avez de la chance et que vous habitez Bruxelles (ou pas trop loin), vous pouvez faire une demande sur le site de DiscoveRent et aller chercher vos packrafts à leur siège, à Etterbeek, la veille du Jour-J.

Au début, j’avais un petit peu peur car le sac paraissait grand. Mais au final, j’ai trouvé qu’il n’était pas si lourd (3,5kg), puisqu’il contient principalement un bateau gonflable, qui prend certes de la place mais qui ne pèse pas tant que ça !

Côté pratique, personnellement, j’avais ajouté dans mon sac (car il y avait encore de la place) un essuie, des chaussettes de rechange, une grande bouteille d’eau, de quoi luncher à midi ainsi que quelques biscuits en cas de petit creux.

LA PARTIE RANDONNÉE

Comme indiqué dans le roadbook proposé par Discoverent, j’ai téléchargé l’application avec l’itinéraire à suivre tout au long de la journée. La première étape était de taper dans le GPS « Le Tombeau du Géant » et de se garer facilement sur le parking gratuit, juste au dessus du célèbre point de vue. Quel bel endroit pour commencer la journée !

Ensuite, j’ai enfilé mon sac à dos et c’était parti. Ça faisait tellement de bien de prendre un bon bol d’air frais ! Le chemin de 6 km consistait à longer l’eau tranquillement jusqu’à la ville de Bouillon. Impossible de se perdre, puisqu’on voit sur l’application où on est (et la 4G est bonne sur place !) Une fois à Bouillon, notre regard est captivé par le château médiéval. Dans ce beau cadre, on déballe son sac, on gonfle le canoë et plouf, dans l’eau !

LA PARTIE CANOË

La balade sur l’eau consiste à faire exactement le chemin inverse de la randonnée. Comme c’est rafraîchissant d’être dans l’eau quand il fait beau et après une bonne marche ! Pour ma part, j’ai trouvé l’exercice aquatique assez tranquille: il n’y avait presque pas de courant, pas un chat à l’horizon et l’eau n’était pas profonde (je voyais des pêcheurs debout dans l’eau, qui leur arrivait jusqu’à la taille). Il faisait très beau, les conditions étaient parfaites ! Moi qui ne suis pas une grande habituée, je me suis sentie safe et c’était très agréable. En plus, le canoë était très stable (impossible de se renverser) et bien plus confo qu’un kayak ! C’était un réel plaisir.

SI VOUS PRÉFÉREZ ÊTRE EN GROUPE…

Si vous préférez être encadré et rencontrer des gens, DiscoveRent organise des journées d’initiation au packraft, en groupe et avec un guide, ce 19 juin et 31 juillet. Vous pouvez vous enregistrer sur leur site afin de profiter de cette belle expérience !

Le tout dans le tout, j’ai adoré ! C’est en faisant ce genre d’escapade que je me sens vivre ! Très chouette activité pour se sentir voyager, tout en restant en Belgique, le temps d’une journée.