Devenir pilote de ligne : un challenge à 130 000 €

Beaucoup d’entre nous prennent l’avion plusieurs fois pas an. Mais qu’en savons-nous sur les pilotes d’aujourd’hui ? Etudes au minerval accablant, entretiens d’embauche payants et autres surprises font de ce métier un véritable défi financier. 

26772187_10212890623318798_263552033_o

Il y a quelques temps, j’ai été contactée sur ma page Facebook par une personne qui souhaitait que j’écrive un article sur les difficultés à devenir pilote aujourd’hui. Au départ, j’ai un peu hésité, car j’aime écrire sur des sujets que j’ai moi-même testés. Et finalement, je me suis dit que le sujet était intéressant et donc, pourquoi m’en priver ?

J’ai alors interviewé plusieurs jeunes pilotes diplômés afin qu’ils m’expliquent ce que la plupart des gens ignorent sur leur parcours. Voici ce qu’ils m’ont appris. Lire la suite

Rassemblement de blogueuses pour lutter contre le harcèlement de rue

« Elles aussi », c’est le nom qu’ont donné différentes blogueuses belges et françaises à leur chaîne YouTube. Leur but ? Faire perdurer le hashtag #metoo.

Chaque semaine, une blogueuse publie une vidéo d’elle lisant une lettre anonyme sur la chaîne Youtube « Elles aussi ». Il s’agit du partage d’un témoignage écrit par une femme (ou un homme) ayant déjà été victime de harcèlement de rue. Voici ma petite vidéo de moi lisant la lettre que j’ai reçue :

 

Pourquoi est-ce que l’on continue à balancer nos porcs ? Car faire gaffe à comment s’habiller en fonction de l’heure à laquelle on va rentrer, c’est un problème auquel font face toutes les femmes. Lire la suite

Un endroit 100% féministe à Bruxelles

Près de la tour Madou se trouve une bibliothèque uniquement dédiée à des ouvrages féministes.

 

La bibliothèque Léonie La Fontaine est unique en son genre. C’est en effet la seule bibliothèque féministe en Belgique francophone. Elle se trouve à Bruxelles, près de la tour Madou, dans l’Université des femmes, qui est un laboratoire de recherche, d’enseignement et de réflexions féministes sur la condition des femmes.  Lire la suite

La friendzone existe : voici comment en sortir

Comme chacun d’entre vous, j’ai déjà été friendzonée ou j’ai déjà friendzoné quelqu’un. Pour décortiquer les solutions possibles afin de contourner ce problème, je suis venue à votre rencontre.

 

Pour définir la friendzone, les personnes interrogées ainsi que moi-même sommes d’accord : être friendzoné, c’est l’équivalent de se prendre un énorme râteau.

Lydie, Laura, « le jeune cool », Angela, Nicolas et moi avons tous au moins une fois été friendzonés ou avons déjà friendzoné quelqu’un. Comme quoi, ceux qui se plaignent d’être friendzonés sont aussi ceux qui friendzonent.

Quand je leur demande pourquoi ils ont déjà classé quelqu’un dans la catégorie « amis », c’est souvent parce que ces prétendant(e)s ne leur plaisaient pas physiquement ou mentalement.

Et avant de répondre à la question « Comment sortir de la friendzone ? », mes camarades ont eu un moment d’hésitation. Pas facile ! Mais finalement, selon les réponses récoltées, il n’y a que 3 possibilités pour éviter de sombrer dans cet endroit:

  • On peut attirer la personne vers nous. En s’éloignant, se rendant inaccessible pour que l’individu soit à nouveau intéressé par nous. Soit, en créant une énorme dispute, en s’éloignant, en cassant complètement la relation actuelle afin que, dans le futur, on puisse recommencer à zéro une toute nouvelle relation. Ou alors, faire des efforts pour prendre soin de soi, faire du sport, devenir canon afin que l’intéressé regrette et revienne sur sa décision;
  • Abandonner, car c’est beaucoup trop difficile de sortir de la friendzone;
  • Rester amis est également une solution. C’est tout de même mieux que de perdre celui ou celle que tu aimes.

 

Rebecca Dreisziger

IMG_9441.jpg

Interview anonyme: « J’ai décidé de changer de sexe »

Alice, 22 ans, s’est découverte homme en début d’année et a décidé de devenir Damien. A présent sous hormonothérapie, Damien a accepté de me donner plus de détails sur cette étape, si importante, de sa vie. Explications.

Interview Bastien 2 - copie

Pourquoi tiens-tu à ce que cette interview reste anonyme ?

Damien Dupond : Car j’ai envie qu’on me considère comme un homme à part entière. Je sais que ce sera plus compliqué pour les personnes qui m’ont connu femme, mais j’ai un espoir par rapport à mes futures rencontres. Donc, autant ne pas laisser de traces sur internet.

Tu es en couple avec une femme. N’est-elle pas dérangée de voir sa compagne devenir un homme ?

D.D. : Cela fait 3 ans que je suis avec ma copine. C’est marrant car, à la base, elle est vraiment attirée par les femmes plutôt féminines. Ce que je n’ai jamais été. Mais elle est tout de même tombée amoureuse de moi car, pour elle, c’est l’intérieur qui compte. Elle est très ouverte et accepte totalement mon changement de genre.

Lire la suite

Dents de sagesse : erreur de la nature ?

En Belgique, il est courant, chez les jeunes, de se faire enlever les dents de sagesse. Pourtant, nos parents ont très bien vécu avec celles-ci. M’étant tout juste fait opérer, j’ai demandé à mon chirurgien de m’éclairer. Réponse.

dents-sagesse

Généralement, la raison pour laquelle il faut se faire retirer les dents de sagesse, c’est par souci d’espace dans notre bouche. Notre bouille est-elle plus petite que celles de nos géniteurs ? Pas vraiment.

Lire la suite