Restaurant éthiopien KoKoB : à éviter

Personnel arrogant, prix élevé et nourriture peu satisfaisante: un gros flop ! Voici les raisons pour lesquelles je vous déconseille d’opter pour ce resto éthiopien.

kokob resto.png

Avec quelques amis, nous voulions découvrir un resto original en mode « afterwork ». Nous avons donc choisi d’aller chez KoKoB, un resto éthiopien au centre de Bruxelles. Puisque manger avec les mains me paraissait être un concept convivial, je m’étais dit que ça pourrait faire un chouette sujet pour mon blog. Raison de plus pour y aller !

Sauf que l’expérience a été très décevante. Et comme je n’aime pas mentir à mon lectorat et qu’on ne peut pas toujours tester des choses positives… Mesdames et Messieurs, voici mon premier article négatif !

Personnel peu professionnel

Je trouve que, quand on va au resto, le minimum, c’est d’être bien accueilli. Alors que chez KoKoB, ce n’était pas trop ça. Un membre du personnel s’est montré particulièrement agressif avec nous. Par exemple, lors de la commande, cette personne nous annonce: « Vous avez de la chance, je vous fais une fleur là, car j’allais partir ! » Ou encore, toujours lors de la commande, « Ecoutez, je ne vais pas changer ma façon de travailler pour vous ». Pas professionnel du tout !

Et puis, lors du payement, alors que la majorité des plats étaient à 20€ et les boissons à 4€, ce membre du personnel nous explique « En fait, si vous payez par carte, il y a un supplément en dessous de 25€« . La grosse blague… Et puisque, selon cette personne, nous n’étions pas assez rapide pour nous arranger pour le payement, elle nous aboie « Bon, je vous laisse discuter, car j’ai du travail, MOI ! »#OK

Concept peu pratique

IMG_1207.jpg

Pour vivre l’expérience d’un resto éthiopien à fond, il est recommandé de prendre un plat commun et de manger avec les mains. Une façon de faire originale à première vue, mais que j’ai personnellement trouvée peu confortable (tout ceci n’est que mon avis personnel).

Tout d’abord, il est très difficile de tous se mettre d’accord sur ce que l’on va commander. Car, dans un même groupe de personnes, il peut y en avoir un qui ne mange pas de viande, un autre qui n’aime pas quand c’est trop épicé, l’autre qui est allergique à certains aliments.

Ensuite, pour manger, comme le veut la tradition éthiopienne, on reçoit des crêpes. A l’aide de celles-ci, il faut pincer l’aliment que l’on souhaite mettre en bouche. Et tout glisse. Du coup (en tout cas pour ma part), on se retrouve avec 70% de cette crêpe en bouche et 30% de ce que l’on voulait vraiment manger.

Et pour combler le tout, je n’ai pas aimé les crêpes (alias l’aliment principal). Pas de bol ! Vu que ce sont des crêpes spéciales fermentées plusieurs fois afin d’êtres originales, elles ne peuvent pas plaire à tout le monde. En plus, chez KoKoB en tout cas, elles sont froides et collantes. On était donc plusieurs à avoir continué de manger avec une cuillère. Bien entendu, sans toutes ces crêpes dans le ventre, on est moins rassasiés

En bref, si vous ne voulez pas payer cher pour manger des crêpes froides et supporter les petites crises du personnel, je vous conseille de ne pas vous rendre chez KoKoB.

 

Rebecca Dreisziger

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s