Le Royal Break, c’était comment ?

Pour la deuxième année consécutive, le bar éphémère s’est installé dans le Parc Royal, juste en face du Palais, du 5 au 8 juillet. Rencontre avec l’un des organisateurs, Jean-Frédéric Francqui.

royal break soir.jpg

Pourquoi un bar dans le Parc Royal ?

J-F.F. : The Royal Break a été créé dans le but de rajeunir la cible de l’Ommegang, qui est un spectacle qui a lieu chaque année sur la Grand Place et qui est peu connu par les jeunes. Puisque les bars éphémères font fureur l’été à Bruxelles, nous avons mis en place cette terrasse. Le cadre était magnifique, juste en face du Palais Royal et l’ambiance vraiment au top.

royal break aprem.jpg

Qu’est-ce qui a fait l’ambiance cette année ?

J-F.F. : Cette année, on a eu la chance d’avoir le DJ USX, qui mixe dans de grands festivals en Europe. Il a également invité des amis à lui à venir mixer, ce qui a donné du bon son sur la terrasse. Ensuite, Jeremy The Mixologist était là pour préparer des cocktails de qualités et aussi assurer le show : il est cracheur de feu et il jongle également. Ensuite, ce sont les gens qui ont fait l’ambiance !

Des têtes bien connues se sont présentées au Royal Break…

J-F.F. : En effet ! Stéphane Bern était présent. Il est venu car il interprétait le rôle du héros dans le spectacle Ommegang. Il a donc raconté le spectacle sur la Grand Place. Après le show, il est venu boire une petite blanche au Royal Break. Thomas de Bergeyck (Place Royale – RTL TVI) était aussi au rendez-vous. Il était maître de cérémonie pendant le spectacle et est également venu boire un verre.

C'est parti pour l'Ommegang!!! #brussels #ommegang @stephane.bern.officiel

Une publication partagée par Thomas de Bergeyck (@thomas_de_bergeyck) le

Quel travail un tel pop up bar représente-t-il ?

J-F.F. : Notre équipe se mobilise pendant toute l’année pour mettre en place le Royal Break. Elle est composée de Paul Legrand, le président de l’association Ommegang, de Jade Touimi, de Yves-Emmanuel Eeckhout ainsi que d’une équipe d’étudiants en communication : Guillaume de Poix, Harold Van Der Beken-Pasteel, Amaury Périn et moi-même. Nous avons également bénéficié du coup de pouce de Bryan Singa-Boyenge, responsable bar et d’Axelle Despiegelaer, qui était en stage chez Paul Legrand.

team royal Break.jpg

Quels challenges pour l’année prochaine ?

J-F.F. : Depuis l’année passée, nous avons agrandi la surface du Royal Break de 56m2 et avons prolongé la durée d’une journée. Pour l’été prochain, on voit encore plus grand et encore plus loin. Pourquoi ne pas rester 15 jours dans le parc ? En tout cas, nous avons hâte de retrouver la population bruxelloise et de l’enjailler.

 

Rebecca Dreisziger

19866906_10211424165458268_770094971_o.jpg

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s