Harry Potter : My Exhibition

Travailler en étant déguisé ? C’est possible ! J’en ai fait l’expérience pendant six mois à l’exposition Harry Potter, Brussels Expo. Mais comment ai-je trouvé un tel job et quel était mon rôle à cette expo qui a ramené, au total, plus de 350 000 visiteurs ? Réponses.

Côtoyer Dobby, Buck, Fumseck ou le Choixpeau était mon quotidien pendant les vacances et les week-ends. Tout a commencé en mai 2016, quand j’ai vu défiler sur Facebook une annonce, postée par Ciné Télé Revue, intitulée « Harry Potter recrute en Belgique».

J’avais à peine fini de lire le titre que j’avais déjà cliqué sur l’article. J’ai lu les compétences requises : bien parler français et néerlandais, avoir une bonne connaissance du monde de J.K. Rowling, être sociable. Puis, j’ai envoyé mon CV à l’adresse communiquée.

 

Quelques jours plus tard, l’agence me contacte pour passer un casting. Afin de mettre toutes les chances de mon côté, je me suis vite refait un marathon de la saga, même si les examens approchaient à grands pas. Durant la rencontre, il m’a été demandé de dire en néerlandais pourquoi je voulais ce job. J’ai du également répondre à 3 questions sur les films HP. On m’a aussi demandé « que ferais-tu si un enfant pleurait au milieu de l’expo ? » et d’autres types de situations. Enfin, j’ai dû lire un texte à voix haute, avec intonation et face caméra.

Ma lettre pour Poudlard

Environ une semaine plus tard, j’ai reçu un mail que je ne suis pas prête d’oublier. L’intitulé était : ‘’Confirmation : Speaking and Roving Host’’. Pour moi, c’était comme recevoir ma lettre pour Poudlard :

HL.jpg

« Cher/Chère,

Je vous envoie ce mail concernant le job pour Harry Potter : The Exhibition. Je suis ravie de vous annoncer que vous êtes engagé à travailler avec notre équipe. A partir du 24 juin, vous auriez 4 jours de formation. Veuillez confirmer votre présence.

Pourriez-vous également me confirmer vos disponibilités (dates exactes).

Bien à vous »

Durant les jours de formation en anglais par Warner Bros., mes 50 collègues et moi-même avions appris des codes pour communiquer entre nous via un talkie walkie. Nous devions également étudier la disposition des salles, où se trouvaient les portes de sécurité, savoir que répondre à des clients mécontents, ce qu’ils étaient autorisés à faire ou ne pas faire (no flash please !). Mais au delà de nous avoir apporté des compétences, ces journées de formation nous ont permis de faire connaissance entre nous.

14352408_10208652668972588_5155677180472347013_o.jpg

 

Le rôle d’une sorcière

Au début de l’exposition, qui a ouvert ses portes le 30 juin, j’étais Roving Host. Je surveillais les salles, scannais les tickets. Je répondais aux questions des visiteurs et veillais au bon déroulement de leur visite. Plus tard, je suis devenue Speaking Host : je devais faire la cérémonie du Choixpeaux !

hp.jpg

Malgré qu’il fallait travailler dans le noir, être debout toute la journée et entendre non stop les mêmes musiques, je ne retiens que du positif. De la joie, de l’expérience, de l’argent de poche mais surtout : des collègues qui n’ont pas tardé à devenir de très bons amis.

Rebecca Dreisziger

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s