Fantastic Beasts: une réussite !

Avec mes collègues de « Harry Potter : The Exhibition », nous nous sommes rendu à l’avant première de « Fantastic Beasts and where to find them » au Kinépolis du Heysel. En effet, quoi de plus naturel comme sortie pour des « Potterheads » ? Mes impressions sur le film événement.

15039686_10210902346132635_6520492893562118054_o.jpg

Sur place, devant le cinéma, beaucoup de fans portent les bonnets et écharpes aux couleurs de Poudlard. Nous entrons dans la salle, recevons un poster et des popcorns et l’excitation monte quand on voit à l’écran « Fantastic Beasts, European premiere ». Tout d’abord, nous assistons virtuellement au direct de Londres. Les acteurs Eddie Redmayne, Katherine Waterson, Colin Farrel, Ezra Miller ainsi que la talentueuse J.K. Rowling défilent et signent des autographes sur le tapis rouge. Enfin, le film commence.

Dès les premières images, on reconnaît le monde d’Harry Potter. On voit dans les journaux des photos d’elfes de maison, des titres sur Poudlard et sur le Quidditch. Les sorciers parlent de « Moldus » et se déplacent en transplanant. Des formules magiques telles que « Petrificus Totalus » ou « Alohomora » sont utilisées.

Des dégats se produisent à NY

L’histoire est celle de Norbert Dragonneau – Newt Scamander, en anglais -, un magizoologiste qui parcourt le monde 70 ans avant l’ère Potter afin de répertorier un maximum de créatures fantastiques. Il s’en occupe, se bat pour leurs droits et en prend soin. Norbert voyage avec sa valise contenant toutes ses créatures et fait une halte à New York, où certaines d’entre elles s’échappent. Il est alors obligé de rester jusqu’à ce qu’il les ait toutes retrouvées. Pendant ce temps, des dégâts se produisent dans la ville. MACUSA (le ministère de la magie) interpelle Dragonneau car, selon l’organisation, celui-ci voudrait créer une guerre entre Moldus et Sorciers.

D’un autre côté, les sorciers de New York, à cette époque, se font brûler. Ne sont donc pas rares les sorciers qui veulent refouler leurs pouvoirs magiques. C’est alors que se créent des obscurus, des formes noires qui font aussi des dégâts dans toute une ville. Mais qui est donc responsable des événements surnaturels dans New York ?

Il est indispensable de noter la présence inattendue d’un grand acteur dans le film… je vous laisse la surprise.

Présentation des « Fantastic Beasts »

Voici, dans l’ordre des photos défilant sur la diapositive, la description de chaque bestiole magique.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Niffler est une sorte de petit ornithorynque qui vole tout ce qui brille. Il se promène de sac à main en sac à main, ce qui devient compliqué pour Newt Scamander car il doit lui courir derrière afin de le rentrer dans sa valise.

Le Thunderbird, qui s’appelle Frank, est une sorte d’Hippogriffe revisité. Il a la même façon de bouger, la même classe incarnée mais a des fonctions différentes : il fait le tonnerre autour de lui. Ce qui peut se révéler bien utile si l’on veut verser un venin sur toute une populations sous forme de pluie …

Un Obscurus est une forme noire créée par les sorciers qui veulent refouler leurs pouvoirs magiques afin de ne pas se faire tuer par les Moldus. Des créatures mal comprises qui peuvent créer des dégâts dans toute une ville.

Les Graphornes sont des sortes de mammouth avec des tentacules à la place de la trompe. Des créatures que l’on trouve dans la valise de Newt Scamander.

Pickett est une petite plante que Newt Scamander a toujours dans sa poche de veston. Une petite créature fidèle qui peut aider le magizoologiste, par exemple, s’il se fait ligoter.

Le Demiguise est une créature qui ressemble à un paresseux, mais version magique.

L’Occamy est un serpent à tête d’oiseau bleu, tout beau et tout gentil, qui occupe l’espace dont il dispose. S’il est chez Macy’s, à New York, il sera immense. Mais il peut rétrécir s’il désire rentrer dans une théière.

Encore quatre films à venir

« Fantastic Beasts and where to find them » sera suivi des 4 autres opus écrits également par J.K. Rowling. Le second est déjà très attendu par les fans car Dumbledore, jeune, y fera une apparition. Le film est prévu pour 2018 et la production est actuellement à la recherche de l’acteur qui prêtera ses traits au personnage, alors dans ses jeunes années.

Certains costumes et accessoires de Fantastic Beasts sont à voir à Harry Potter : The Exhibition, Brussels Expo palais 2.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Rebecca Dreisziger

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s