La femme, l’égale de l’homme

J’ai eu un prof qui faisait souvent des blagues sur les femmes. Je sais qu’on nous appelle « le sexe faible », que les femmes n’ont pas toujours eu les mêmes droits que les hommes et je me suis penchée sur la question : « D’où est née cette différence entre les sexes ? »

Femmes.jpg

La source des discriminations envers les femmes nous vient des religions, tout au long de l’histoire. Les Juifs, comme les Grecs, Romains et même l’Eglise considéraient les règles des femmes comme sales. Quand une femme était en période de menstruations, elle était vue comme rituellement impure, souillée. La gente féminine restait alors naturellement au foyer, de peur de rendre impur le reste du monde. C’est donc à cause des règles que la femme est vue comme plus faible, comme inférieure à l’homme.

Pendant la première guerre mondiale (1914-1918), les femmes sont appelées à travailler dans les usines pour fabriquer des munitions d’armes, des avions et des canons. Leur main d’œuvre a été d’une efficacité implacable. Le respect commence alors à s’installer petit à petit. Une fois la guerre finie, le travail des femmes est démocratisé.

Pendant la seconde guerre mondiale (1939-1945), on fait à nouveau appel aux femmes. Un sentiment d’émancipation féminine et d’indépendance est né. Ce sont ces femmes qui sont à l’origine du féminisme. Un mouvement qui se développe d’avantage pendant les années 60.

 

Pendant les années 50-60, l’image de la femme est marquée par une multitude d’affiches publicitaires. Elles sont représentées comme les cuisinières, les ménagères par excellence. La femme est la personne respondable des achats, c’est donc elle que les marques doivent séduire.

 

Aujourd’hui, la femme est beaucoup utilisée pour la nudité. On voit des femmes dévêtues dans des clips, dans des pubs, tel un objet : pour vendre.

 

C’est certain, les droits des femmes ont beaucoup évolué à travers le temps. Elles ont à présent droit à l’autonomie, à ne pas subir de violence sexuelle, à voter et être élue, à travailler, à posséder une propriété, à avoir accès à l’éducation.

Mais il existe tout de même, dans le monde, une liste d’inégalités entre les hommes et les femmes. Surtout dans les pays en voie de développement. Quant à chez nous, en Belgique, les femmes gagnent moins que les hommes, pour le même travail fourni.

Un fait qui mobilise des célébrités, telle que Emma Watson. Voici un de ses discours qui m’a particulièrement inspiré pour cet article:

 

 

Rebecca Dreisziger

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s