Que faire quand votre animal meurt ?

Les chiens et chats font intégralement partie de la famille. Leur espérance de vie étant inférieure à la nôtre, souvent, nous sommes confrontés à leur douloureux départ. Mais que faire de leur dépouille ? Chez moi, la question s’est posée ce jeudi 29 septembre, quand mon petit Figaro nous a quittés. Zoom sur les solutions.

  •  L’enterrer dans le jardin

Vous pouvez enterrer votre animal dans le jardin à condition qu’il pèse moins de 40 kilos. Il faut alors creuser un trou de 1 mètre de profondeur. Le trou doit se situer à minimum 35 mètres de toute habitation ou point d’eau. De plus, il ne faut pas enfermer le corps dans un sac plastique mais plutôt dans un tissu, dans une boîte ou sans rien.

Si votre toutou pèse plus de 40 kilos, il faudra alors faire appel à un équarrisseur (professionnel dans le domaine) afin qu’il retire la dépouille de votre animal dans un délai de deux jours. Cela vous reviendra à un prix compris entre 80 et 180€.

 

  • Le jeter dans les toilettes ou dans la poubelle (si c’est un poisson)

Il est interdit de balancer son poisson rouge dans le WC, dans le compost, dans les égouts ni même dans un cours d’eau. Si vous vous faites prendre (même si c’est compliqué), vous risquez une amende de 150€.

 

  • L’incinérer

Vous pouvez laisser votre animal chez le vétérinaire. Cette solution est plutôt simple : vous êtes débarrassés du corps. Celui-ci sera ensuite incinéré. Une incinération collective revient entre 15 et 120€, selon le poids de la bête. Les cendres seront alors enfouies dans un site prévu à cet effet.

Sinon, il est possible de faire incinérer votre animal individuellement. Pour mon chat, Figaro, nous avons d’ailleurs opté pour une incinération individuelle. Cela nous est revenu à 250€ et les cendres nous ont été envoyées après 2 semaines dans un petit pot. C’est très triste de l’imaginer réduit en poussière dans ce pot mais c’est plus décent, selon nous, que le brûler avec d’autres animaux.

En cas d’incinération individuelle, il est possible d’assister à la crémation de votre fidèle compagnon.

 

  • Le placer dans un cimetière pour animaux

Il existe 5 cimetières pour animaux en Belgique. Un à Rosières, à Harzé-Aywaille, à Liège, à Mont-sur-Marchienne et à Wépion. Selon le style de tombe que vous souhaitez et selon votre animalqu’il soit une souris, un hamster, un poisson, un oiseau, un cheval, un chat ou un chien) les prix varient fortement. Cela coûte entre 160 et 1000€.

Astuce : on ne peut pas inhumer son animal dans un cimetière pour humains.

 

  • L’empailler

Il est autorisé de conserver le corps de son animal en trois dimensions. Cela revient à minimum 300€ et ça prend entre trois et six mois. Assez glauque ! Et la dépouille perd de son éclat au fil du temps.

 

  • L’inscrire sur un cimetière virtuel

Vous pouvez inscrire gratuitement votre animal sur un cimetière en ligne. Attention, si vous voulez rajouter une photo ou autres options, vous devrez payer. Perso, je trouve cela ridicule et inutile !

 

Apprenez-en plus en lisant l’interview d’un vétérinaire, réalisée par le magazine  »Femme Actuelle »: ici

 

Sources : code pénal et code rural

 

Rebecca Dreisziger

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s